Vélo électrique : un mode de transport plus écolo

Vélo électrique : un mode de transport plus écolo

Dans un environnement où la pollution sévit de plus en plus, tous les moyens sont bons pour passer « vert » en réduisant au maximum sa consommation énergétique, qu’il s’agisse d’électricité, d’eau ou de carburant. Ces derniers temps, bon nombre de citadins ont adopté des gestes éco-responsables en se mettant au vélo électrique pour se déplacer en ville. Ce mode de transport n’est pas nouveau et existe depuis des années, et actuellement il revient sur le devant de la scène en toute fierté.

Le retour en force du vélo électrique en milieu urbain

Également appelé vélo à assistance électrique ou VAE, le vélo électrique a le vent en poupe ces dernières années. Contrairement à ce que l’on peut croire, ce type de moyen de transport n’est plus destiné aux personnes âgées ou à mobilité réduite. On retrouve actuellement beaucoup de jeunes adultes qui l’utilisent pour aller au travail, faire leurs courses… Outre le grand public, le VAE gagne aussi du terrain dans le secteur de la livraison. Les livreurs et les postiers peuvent se faufiler librement dans les embouteillages, voire circuler dans des zones interdites aux voitures polluantes. Quant à sa distribution, la Chaine reste le leader sur le marché international avec pas moins de 30 millions d’unités commercialisées en 2013. En Europe, la France est classée en troisième position après les Pays-Bas et l’Allemagne en tête d’affiche. Face à un tel engouement, le VAE peut espérer un bel avenir devant lui.

Un VAE DIY, c’est possible

Le prix d’un vélo électrique reste abordable pour les modèles moins performants, mais de bonne qualité. Toutefois, il est aussi possible de bricoler soi-même son vieux vélo en version électrique. Un bon bricoleur peut parfaitement effectuer les travaux en se munissant seulement de bons équipements et accessoires adaptés. Il suffit de disposer d’une bicyclette classique et d’installer des kits prévus à cet effet. Ces derniers sont actuellement disponibles sur le marché, notamment dans des magasins spécialisés. On distingue deux types de kits : ceux proposant un moteur à installer à la place du moyen de la roue arrière ou avant, et ceux disposant d’un moteur central permettant d’entraîner le pédalier de la bicyclette. Il faut simplement installer les différentes composantes et le tour est joué !

Share

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *