Les causes de la déforestation et l’impact sur l’environnement

Les causes de la déforestation et l’impact sur l’environnement

Approvisionnant l’homme en nourriture, en combustible et en matériaux de construction, la forêt est une formation végétale indispensable pour la vie et le bien-être des humains. Il couvre à peu près 30 % de la surface terrestre en 2015. Force est de constater que cette étendue forestière tend à diminuer à cause de la déforestation massive. Pourtant, la forêt est un rideau naturel de filtration de l’air grâce à la fixation du CO2 par la végétation verte. Voici les origines et les conséquences de la diminution de la surface forestière.

Les causes fondamentales de la déforestation

Si la surface forestière diminue d’une manière accélérée, c’est surtout à cause de plusieurs facteurs à savoir l’expansion des activités agricoles dans certaines régions forestières comme le Brésil. Les plantations de palmiers à huile et de soja s’émancipent petit à petit. On peut également induire à cette dégradation forestière, l’exploitation minière, les feux de brousse, les forages du sol, l’augmentation des besoins en chauffage, mais également l’exploitation illicite du bois.

Les conséquences de la diminution forestière

La raréfaction de la végétation forestière induit une diminution de la biodiversité terrestre, surtout que 80 % de la faune et de la flore vivent dans cet espace. On peut chiffrer ce fléau à près de 27 000 disparitions d’espèces animales et végétales chaque année. La déforestation fragilise la protection de l’homme contre certaines maladies si l’on sait que les forêts permettent de freiner la prolifération des maladies infectieuses. Le paludisme et la peste peuvent par exemple se propager à cause de la diminution forestière. La réduction de la végétation verte engendre aussi d’autres conséquences plus graves comme le manque de ressource en eau, le changement climatique et les catastrophes naturelles. Enfin, il est évident que l’air sera beaucoup plus toxique sans une bonne couverture forestière si l’on sait que c’est la forêt qui absorbe le CO2 émané dans l’air.

Share

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *